Omega Pro : Nouvelle mise en garde de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF)

Déjà signalé en septembre 2020 par l'Autorité des Marchés Financiers et placé sur la liste noire du gendarme financier français, le système pyramidal Omega Pro a de nouveau fait l'objet d'une mise en garde formelle par cette autorité il y a quelques jours.


Cette fois-ci l'AMF a poussé un peu plus loin ses investigations, notamment suite à un signalement des activités en Polynésie Française de ce système d'investissement douteux faisant actuellement des ravages sur le territoire.


Omega Pro en Polynésie Française


Par voie de communiqué, l'Autorité des Marchés Financiers a émis une mise en garde le 19 mai 2022 s'agissant de la société Omega Pro Ltd.


Cette dernière se rendrait actuellement coupable de distribution de services de nature financière en toute illégalité, et serait particulièrement active en Polynésie Française, selon un signalement de l'antenne locale de l'IEOM (représentation de la Banque de France dans les territoires d'Outre Mer).


« l’Institut d’émission d’Outre-Mer (IEOM), qui assure le rôle de banque centrale dans les collectivités ayant pour monnaie le franc Pacifique, a porté à la connaissance des deux autorités l’existence d’un démarchage proactif de la société Omega Pro Ltd sur le territoire polynésien. Le mode opératoire de la société décrit par les témoignages s’apparente aux pratiques agressives des sociétés de marketing de réseau (MLM) vendant des packs de formation au trading, déjà dénoncées par l’AMF en juin 2020. »

Mettant en avant des gains irréalistes de 300% sur des investissements de particuliers, - incités par ailleurs à recruter d'autres membres dans leur cercles amicaux et familiaux proches - les animateurs d'Omega Pro évolueraient en outre également derrière une autre entité similaire, Business Empire.


Omega Pro, actif partout, enregistré nul part


Des propres informations disponibles sur son site officiel, Omega Pro met en avant son immatriculation et son "enregistrement" sur le territoire de Saint-Vincent-et-les-Grenadines.


Vérification faites par l'AMF, il semble pourtant que la réalité soit bien différente :


« La société Omega Pro Ltd, immatriculée à Saint-Vincent-et-les-Grenadines, se présente comme une « société de courtage enregistrée » dans ce pays ; or l’autorité des services financiers locale, la Financial Services Authority, rappelle dans un avertissement du 3 février 2022 qu’elle ne délivre aucune licence de trading Forex.»

Autrement dit, en dépit d'un cadre réputé plutôt peu regardant, même les autorités financières d'un paradis fiscal comme Saint Vincent et les Grenadines n'hésitent plus à prendre leur distance avec des entités comme Omega Pro.

A noter que l'avertissement de l'AMF porte spécifiquement sur le FOREX (trading de devises), mais quiconque suit les activités de la société (ou consulte simplement son site et sa communication officielle) constate qu'Omega Pro met également en avant des services de trading en lien avec les cryptomonnaies.


Il est de notoriété qu'Omega Pro est très actif sur le Fenua. A tel point que l'IEOM (qui de toute évidence recueille et fait remonter à l'AMF ces derniers temps de nombreux signalements) commence à prendre la mesure des dégâts potentiels que ce type de système pyramidal est en capacité de provoquer, tout particulièrement parmi les populations les plus fragiles.


Il est ainsi de la responsabilité de chacun d'informer et de sensibiliser ses proches aux risques réels de perte intégrale de leurs investissements et de l'absence de la moindre voie de recours légal.


En effet, si ces systèmes de type "Ponzi" ou vente dites "à la boule de neige" (une de ses variantes) sont souvent différents dans leur forme ou leur marketing, l'issue est systématiquement la même : la pyramide finit par s'effondrer, ses créateurs disparaitre avec les fonds des utilisateurs, laissant derrière eux des milliers de victimes démunies.

10 651 vues

Posts récents

Voir tout
Logo-BL-Horizontal-negative-V1.png