Le Lightning Network de Bitcoin en 3 questions

Jamais, dans l’histoire du monde, il n’avait été possible de transférer de la valeur entre des personnes distantes sans devoir faire confiance à un intermédiaire, comme une banque ou un gouvernement. Et puis Satoshi Nakamoto inventa Bitcoin, avec le but affiché d'en faire le protocole cryptographique permettant de donner vie à un système de cash numérique, pair-à-pair et résistant à la censure.


Pourtant, la blockchain Bitcoin en tant que telle peut paraître passablement limitée pour atteindre l'objectif afficher de faire fonctionner une véritable monnaie mondiale du quotidien, reposant exclusivement sur Bitcoin.

C'est ainsi pour répondre au défi de la scalabilité de Bitcoin que le réseau Lightning a été inventé : et s'il était possible d'envoyer et de recevoir du bitcoin, quasi instantanément et contre des frais ridicules, partout dans le monde ? On fait le point ensemble sur le Lightning Network de Bitcoin.


A quoi sert le Lightning Network ?


Le Lightning Network est un système décentralisé permettant d’effectuer des micropaiements instantanés sur Bitcoin, tout en supprimant (théoriquement) le risque de déléguer le séquestre des fonds à des tiers de confiance (comme des exchanges de cryptomonnaies).

De plus, le Lightning Network cherche à dépasser certaines limitations techniques de Bitcoin.


Le réseau Lightning de Bitcoin

D'abord, alors qu'une transaction Bitcoin classique met approximativement dix minutes à être confirmée sur la blockchain, du bitcoin transitant par le Lightning Network est envoyé et confirmé instantanément ;


Ensuite, lorsqu'on envoie du bitcoin sur la blockchain Bitcoin, il faut payer des frais parfois très variables et pouvant être plus ou moins coûteux selon la loi de l'offre et de la demande au moment où l'on veut se servir du réseau. Si beaucoup de monde envoie des transactions en même temps, il faudra payer plus cher pour voir sa transaction confirmée plus rapidement. Dans le cas du Lightning Network, les bitcoins envoyés le sont contre des frais modiques, souvent exprimés en satoshis (l'unité la plus petite de la monnaie bitcoin).

Le réseau Lightning permet donc d'échanger du bitcoin sans limite, quasi instantanément, et contre le paiement de frais infiniment faibles.


Comment fonctionne le Lightning Network ?


La théorie


Construit donc par dessus le protocole Bitcoin, le réseau Lightning permet de mettre sous séquestre des bitcoins sur le réseau Bitcoin en respectant les impératifs liés aux temps de validation (des bitcoins dits on-chain), puis de les dépenser instantanément et sans attendre sur la sur-couche logicielle du Lightning Network (des bitcoins dits off-chain).


Pour utiliser le réseau Lightning Network (aussi abrégé LN), il faut donc posséder des bitcoins on-chain et comme les "télécharger" sur ce réseau parallèle. Ce dernier repose sur des nœuds informatiques spécifiques, déployés en parallèle et au-dessus du réseau Bitcoin. Ils valident que les bitcoins reçus sur le LN sont de vrais bitcoins existants sur la blockchain Bitcoin.


Techniquement, ce tour de passe-passe cryptographique est permis par la création d'un réseau de canaux de paiements, inter-reliés les uns aux autres, sous la forme d'une véritable toile d'araignée de bitcoins mis sous séquestre sur le réseau Lightning.


La pratique


Pour mieux comprendre comment fonctionne le LN, mettons qu'Alice et Bob veuillent pouvoir s'envoyer mutuellement un bitcoin sur le réseau Lightning : ils vont devoir mettre sous séquestre chacun 0,5 bitcoin sur le réseau, à l'aide d'une transaction dite multisig. Dans la pratique, cela signifie que pour dépenser le bitcoin mis sous séquestre, il faut l'accord des deux participants qui doivent co-signer toute transaction qui concernera tout ou partie de ce bitcoin.

Ce bitcoin mis conjointement sous séquestre pourra ensuite être échangé instantanément entre les deux participants, en constituant ce que l'on appellera un canal de paiement Lightning. C'est ensuite l'interconnexion entre tous les différents participants du réseau et leurs multiples canaux de paiement qui constitueront à proprement parler le Lightning Network de Bitcoin.

Un aperçu du Lightning Network de Bitcoin
Le Lightning Network de Bitcoin et ses connexions à travers le monde

Mais maintenant que vous êtes au fait des bases du Lightning Network, comment pouvez-vous le tester ? On vous explique !


Comment utiliser le Lightning Network sur Internet ?


Pour se dispenser des subtilités techniques du Lightning Network et en profiter directement, rien de mieux que d'installer le wallet Phoenix : rendez-vous dans votre Store d'applications mobiles, recherchez Phoenix et téléchargez-le.



Une fois installé, lancez-le et suivez les directives des différents écrans qui vont se succéder afin de créer votre wallet en quelques clics.




Vous pouvez créer à la volée un nouveau portefeuille, ou en restaurer un ancien à partir de la seedphrase (la liste de mots de sécurité qui donne accès à votre solde de bitcoins).



Pour récupérer cette liste de mots, une fois votre wallet créé, cliquez sur "Sauvegarder mon portefeuille", suivez les instructions et notez avec précaution la liste de mots qui vous sera présentée. :)



Le wallet Phoenix présente l'intérêt de gérer pour vous toute la mécanique de l'ouverture et de la fermeture des canaux de paiement : tout se passe en arrière-plan, et vous n'avez pas à vous en soucier. Pour commencer, cliquez sur "Recevoir" et envoyez des poussières de bitcoin au QR Code depuis votre plateforme d'échange préférée qui vous est présenté (avec un paiement d'au moins 10 000 satoshis, comme le précise l'application).



Une fois ce dépôt reçu, un canal de paiement sera créé automatiquement par Phoenix.



Son solde et sa capacité varieront selon vos opérations futures, évidemment.


Vous voilà armés pour vous mettre au trading instantané de bitcoins à l'aide de LN Markets... ou pour aller vous amuser : imaginez qu'il soit possible d'aller nourrir des poulets quelque part aux Etats-Unis... en payant en bitcoin avec le Lightning Network ?


Eh bien vous ne rêvez pas : c'est en fait... possible !


Rendez-vous sur le site de Pollofeed, et cliquez sur "Create Invoice" pour demander une facture Lightning au site.



Contre le paiement de 300 satoshis (soit une pincée de poussière de centimes), vous allez pouvoir déclencher le distributeur automatique qui délivrera leur précieuse nourriture à ces poulets qui vagabondent à l'autre bout du monde !




Scannez le QR Code qui vous est présenté avec votre wallet Phoenix, en ouvrant l'onglet "Envoyer". Et voilà : vos satoshis vont être envoyés à la vitesse de l'éclair, et la nourriture va tomber sous yeux ébahis (ou consternés, c'est selon !).


Au delà de la blague, nous conviendrons que ce simple petit site permet d'illustrer en réalité d'une façon très claire les opportunités qui pourront être offertes par le réseau Lightning : et si, dès aujourd'hui, il était possible d'envoyer de l'argent grâce à Bitcoin, à n'importe qui sur la planète, et sans demander l'autorisation de personne ?


Nul doute qu'un futur plein de possibilités se dessine devant nos yeux : et si Bitcoin permettait effectivement de se passer des banques, d'échanger de la valeur librement (pour tout mais aussi n'importe quoi)... et préfigurait donc une véritable révolution monétaire ?


Si l'on oublie un instant nos amis gallinacés, pas besoin de préciser que nous en sommes nous-mêmes convaincus !

276 vues
Logo-BL-Horizontal-negative-V1.png