Mon premier wallet Crypto - Obtenir un rendement sur ses cryptomonnaies avec le Farming

Ia ora na les amis ! Et bonjour à tous ceux qui ne parlent pas cette magnifique langue qu’est le Tahitien ! (il va falloir commencer à l'apprendre, le PICS arrive à grand pas !)


Dans le chapitre 1 de cette série, vous avez appris à installer le wallet Metamask, avant de vous améliorer et de comprendre dans la partie 2 comment l'utiliser comme un pro !


Pour cette partie 3 du tutoriel, nous allons voir comment déposer des tokens (un des autres noms d'une cryptomonnaies) en farming.


Le principe du farming est simple. Vous déposez vos tokens sur un protocole, et en échange celui-ci vous rémunère avec un rendement évolutif en fonction du prix du token, de la quantité stackée (autrement dit mise en séquestre) et d'autres éléments propres à chacun.


Pour ce chapitre j'ai décidé d'utiliser le protocole Beefy, et ce pour plusieurs raisons.

  1. C'est un protocole sécurisé, qui existe depuis plusieurs années. Ça ne veut pas dire qu'il ne pourra jamais être piraté, soyez conscient qu'il existe toujours un risque ! C'est pourquoi il est important de ne toujours placer sur ces plateformes que de l'argent que vous êtes susceptible de perdre.

  2. Son interface est très agréable et vraiment bien pensée. Vous serez vite à l'aise avec les différentes actions possibles et l'utilisation du protocole.

  3. Il est multi-chains, vous pourrez donc staker vos cryptomonnaies sans avoir à vous casser la tête. Vous verrez dans ce tuto que l'on passera de BNB Chain à Avalanche sans avoir la moindre manipulation complexe à faire.

  4. Il vous permet de participer aux pools de liquidité de manière simple et rapide, sans avoir besoin de passer par d'autres sites pour convertir vos cryptomonnaies si vous n'avez pas ce qu'il faut dans votre wallet.

Nous allons découvrir ensemble ce qui compose la page principale de Beefy. Avant toute chose, il va falloir connecter votre wallet Metamask. Pour ça il suffit de cliquer sur « Connect Wallet »

Capture d'écran Beefy finance

Vous choisissez ensuite Metamask. Vous pouvez vous apercevoir que Beefy prend en charge un certain nombre d'autres portemonnaies, ce qui est plutôt pratique si vous souhaitez utiliser (ou tester) les concurrents de Metamask.

Capture d'écran Beefy finance

Une fois Metamask sélectionné, celui-ci vous demande de confirmer la demande de connexion. Il suffit alors de cliquer sur « Suivant » puis de valider.

Capture d'écran Metamask

Une fois cette étape passée, vous pouvez voir que Beefy est connecté, et que l'adresse est bien celle de votre Metamask.

Capture d'écran Beefy finance

Prenons maintenant le temps de regarder en détail la page principale de Beefy.

Capture d'écran Beefy finance

  1. Vous voyez ici la blockchain sur laquelle votre wallet est paramétré. Ici c'est la BSC (ancien nom de la BNB Chain de la plateforme Binance). Vous pouvez également vérifier que l'adresse publique affichée est la même que la vôtre, comme vu précédemment.

  2. Ici c'est le montant de votre portfolio, de votre portemonnaie. Nous pouvons voir que nous avons 0$ de déposé, que ce mois-ci nous avons 0$ de bénéfices et que le gain par jour est nul aussi. Ce qui est totalement normal étant donné que nous n'avons rien déposé sur la plateforme. Vous pouvez décider d'afficher ou non ces informations (si vous n'êtes pas seul par exemple) en cliquant sur le petit œil vert.

  3. Sur cette partie vous avez les informations concernant le protocole. Ici on peut voir qu'il y a plus de 1 milliard de dollars de déposés au total, c'est la TVL (Total Value Lock), c'est à dire le montant total en dollars des tokens déposés sur la plateforme. Il y a également 739 vaults (coffres en français) utilisables pour déposer vos tokens.

  4. Ici vous voyez toutes les blockchains utilisables sur ce protocole. En cliquant sur celle souhaitée, vous pouvez filtrer sur les tokens disponibles exclusivement sur la blockchain concernée. Nous voyons que la première (rond jaune) est la BNB Chain et la troisième (rond rouge) est Avalanche. Si vous ne connaissez pas Avalanche, vous pouvez découvrir cette blockchain sur l'article dédié.

  5. Ici vous avez les filtres que vous allez pouvoir utiliser pour trouver plus facilement le vault utilisable pour vos tokens.

  6. Dans cette partie, ce sont les vaults. Par défaut, sans aucun filtre, ils sont tous affichés, ce qui n'est pas pratique pour trouver facilement le vôtre.


Nous allons chercher les vaults disponibles avec le BNB. Pour cela il suffit d'écrire BNB dans le champ de recherche.

Capture d'écran Beefy finance

Afin de filtrer au mieux, car beaucoup de vaults utilisent le BNB, nous allons également filtrer en sélectionnant les « Single assets ».

Cela permet de dire au protocole de n'afficher que les vaults où il faut détenir du BNB seul. Nous verrons en partie quatre de ce tutoriel ce qu'est une LP (liquidity provider) et comment cela fonctionne.

Capture d'écran Beefy finance

Maintenant que nous avons filtré, il ne nous reste que 4 vaults proposés.

Comme nous avons sur notre wallet du BNB, nous allons sélectionner le troisième, marqué BNB.

Capture d'écran Beefy finance

En effet le premier, Bifi Earning pool permet de staker des BIFI, le token de Beefy, pour gagner des BNB. Le seconde, le vault betlBNB et le dernier, WBNB nécessitent d'autres tokens.


Cliquons sur le vault BNB et regardons en détail ce qu'il comporte !

Capture d'écran Beefy finance

  1. Dans cette partie nous pouvons voir le montant déposé sur le protocole en BNB, soit ici 5,91 millions de dollars. L'APY de 2,77% est le rendement annuel que vous rapportera votre dépôt. Bien entendu vous êtes libres de retirer à tout moment, pas de délai minimum de blocage ici. Le pourcentage daily (ici 0,0075%) est le montant des intérêts que vous gagnez par jour.

  2. Cette partie indique combien vous avez déposé. Ici 0 car nous n'avons fait aucune opération.

  3. Vous voyez sur cette partie le montant de rémunération sur ce vault en fonction du temps. Vous pouvez regarder sur une journée, une semaine, un mois ou un an pour comparer par rapport au rendement actuel.

  4. Dans cette partie vous allez pouvoir déposer (Deposit) ou retirer (Withdraw) vos tokens. Vous voyez apparaître le montant de token que vous détenez dans votre wallet, et le détail des frais. Dans ce vault vous avez 0% de frais de dépôts (Deposit Fee) et 0,05% de frais au retrait (Withdrawal fee). Ces frais sont différents pour chaque vault, prenez donc bien le temps de lire avant de déposer ou retirer vos tokens.

Vous avez également l'explication des frais qui sont pris par le protocole, c'est ce qui leur permet de vivre. Tous ces frais sont déjà déduits de l'APY affiché (les 2,77%).

Capture d'écran Beefy finance

Une fois renseigné le montant de BNB que vous souhaitez déposer (0,01 dans mon cas) , vous pouvez cliquer sur « Déposit » Metamask vous demandera alors de confirmer la transaction, en résumant la totalité des informations.

Vous voyez donc les frais liés à la transaction, ainsi que le montant total qui sera prélevé sur votre wallet (dépôt + frais).

Capture d'écran Metamask

Il va de soit que dans cet exemple, il n'est absolument pas rentable de déposer 0,01 BNB car le montant total a payer sera de 0,0185 BNB, soit presque le double.

J'ai pris cet exemple volontairement pour vous montrer que bien que les frais soient très faibles sur les blockchains autres qu'Ethereum, il n'est pas forcément rentable de faire des transactions avec de trop petites sommes. Ici un dépôt de 0,01 BNB coûtera presque le double de l'investissement de départ, et les frais de retraits que l'on a vu plus haut seront de 0,05%, auxquels il faudra rajouter les frais de transactions sur la blockchain pour valider le retrait. Faites donc toujours attention au moment de transférer vos tokens. Bien que les frais soient minimes, vous pouvez vite avoir des pertes si vous n'êtes pas attentifs.


Prenez également en compte le fait que tout dépôt et retrait vous coutera des frais de transaction (sur la blockchain), et parfois (souvent) des frais de dépôts et de retraits sur le protocole. Calculez ces frais afin de savoir à partir de combien de jours votre dépôt est rentable.

Si vous êtes d'accord avec la validation de la transaction, il n'y a plus qu'à cliquer sur « Confirmer » (ce que je ne ferais pas ici bien entendu).


Beefy vous indique le montant journalier que va vous rapporter le vault, cela vous aidera à savoir combien de temps au minimum il faudra staker afin de rentabiliser les frais, et donc de commencer à réellement gagner de l'argent.


Parfois, que ce soit sur Beefy ou d'autres protocoles, vous aurez des frais de retraits élevés pendant une certaine période (souvent une dizaine de jours) afin de vous motiver à laisser le dépôt un certain temps. Ensuite ces frais tombent à 0. C'est un élément très important à regarder, et à inclure dans votre calcul.


Gardez également à l'esprit que dans le cas de la BNB Chain, le BNB est la cryptomonnaie qui sera utilisée pour payer les frais. Ne déposez donc JAMAIS la totalité de vos BNB car vous n'aurez plus rien pour payer les frais quand vous souhaiterez retirer.


Nous allons donc faire un exemple concret avec le BUSD. Souvenez vous, en partie 2 du tutoriel nous avons vu comment rajouter ce token en visualisation sur le wallet.


Nous allons donc sélectionner le BUSD dans la liste des vaults, en gardant le système de filtrage sur « Single asset », afin de ne pas afficher les vault pour les LP.


Capture d'écran Beefy finance

On peut donc cliquer sur le vault et faire le dépôt. Pour cet exemple je vais déposer 100 BUSD.

Capture d'écran Beefy finance

On retrouve donc la demande de validation de Metamask, et les frais nécessaires pour la transaction, qui seront ici de 0,015 BNB environ.

Capture d'écran Metamask

Une fois la transaction effectuée, on voit les tokens BNB apparaitre sur Beefy.

Capture d'écran Beefy finance

Si je souhaite les retirer, il me suffit de cliquer sur « Withdraw » et d'indiquer le montant que je souhaite récupérer.

Capture d'écran Beefy finance

Comme je vous l'ai indiqué plus haut, faites toujours très attention aux frais de retrait (ici 0,1%) et au délai entre le moment où vous avez placé vos token, et le moment où vous les avez retirés.


Ici un dépôt aura couté 0,015 BNB, et c'est quasiment la même chose (à quelque centimes prêts) pour le retrait. Donc un total de 0,030 BNB pour les deux opérations, soit environ 12$. Ajoutez à ce montant les 0,1% de frais de retrait sur les 100$, soit 0,1$ et vous avez le coût total de l'opération. Si vous souhaitez donc rentabiliser vos 100$ de BUSD, au taux de 12,37% annuel comme indiqué, il faudra laisser votre dépôt en place un an.

Gardez toujours cela en tête lorsque vous aurez à faire des dépôts. Parfois les protocoles vous appâtent avec des pourcentages à 3 voir 4 chiffres (c'est courant de voir 2000% ou plus sur de petites périodes), mais souvent les frais de dépôts / retraits sont élevés. Donc si vous changez régulièrement de position, afin d'optimiser votre rendement, vous pouvez facilement être en perte sèche sans même vous en rendre compte.


Maintenant que nos BUSD sont déposés, ils sont visibles sur la page d'accueil de Beefy et vous pouvez suivre l'évolution de votre épargne en temps réel.

Capture d'écran Beefy finance

Maintenant que nous avons vu comment déposer via la blockchain BNB Chain, nous aimerions voir comment ça se passe pour Avalanche. Et bien c'est là toute la puissance des protocoles comme Beefy, il n'y a strictement aucune différence !

Faites la recherche de la cryptomonnaie AVAX dans la liste, Beefy va vous afficher 3 vaults dans lesquels vous pouvez déposer.

Vous constatez que l'on est toujours connectés au réseau utilisant la BSC (ancien nom de la BNB Chain). Ce n'est pas grave. Cliquez sur l'un des vaults.

Capture d'écran Beefy finance

Automatiquement, Beefy vous propose de switcher sur le bon réseau, dans notre cas Avalanche.

Capture d'écran Beefy finance

D'un simple clic, Metamask vous demande si vous souhaitez changer de réseau pour passer sur celui proposé.

Capture d'écran Beefy finance

Vous pouvez vérifier tout en haut que vous êtes bien sur le bon réseau.

Capture d'écran Beefy finance

Il ne vous reste plus qu'à mettre vos Avax (ou autres tokens) en farming via le bouton « Déposit »

Il est à noter également que si vous souhaitez passer sur un réseau qui n'est pas encore ajouté à votre Metamask, Beefy va vous proposer de le faire immédiatement en vous rajoutant la configuration complète, comme avec Chainlist.org comme nous l'avons vu sur la partie 2 du tutoriel.

Capture d'écran Beefy finance

Il suffit alors d'approuver, et le réseau sera ajouté. Metamask passera ensuite dessus et vous pourrez l'utiliser, comme ceux que vous avez ajoutés manuellement !


J'espère que cette partie est maintenant claire pour vous, et que vous vous sentez à l'aise pour l'utilisation d'une plate-forme de farming. Le PICS n'est absolument pas sponsorisé par Beefy, j'ai sélectionné cette plateforme car elle est pratique et multi-blockchain mais vous êtes absolument libres de faire les manipulations avec tout autre protocole. Toutefois avant de mettre vos tokens en farming, prenez toujours le temps d'explorer le site, de regarder les avis sur les différents réseaux sociaux et n'hésitez pas à poser des questions sur les différents comptes du PICS ou sur notre forum.


Je vous retrouve très vite pour la quatrième et dernière partie de ce tutoriel dans lequel nous apprendrons ce qu'est une pool de liquidité, comment ça fonctionne, comment l'utiliser et surtout comment comprendre les risques associés. Je vous expliquerais également comment utiliser un bridge pour passer un token d'une blockchain à l'autre !


En attendant passer une très bonne journée amis lecteurs. Nãnã, mea mã !


252 vues
Logo-BL-Horizontal-negative-V1.png